28 juillet 2020 sdiego@artemys.com

L’interview du Confiné : Arnaud

Comment as-tu vécu ton confinement ?

J’ai plutôt bien vécu le confinement ! Habitant à la campagne et ayant accès à la verdure, cela ne m’a pas posé de problème. Au niveau professionnel, j’ai eu la change de pouvoir faire du télétravail. Ce n’était pas la première fois donc pas trop dépaysé (j’ai vécu l’expérience du télétravail / bureau en alternance pendant près de 5 ans). Le plus difficile était de gérer les enfants et le télétravail, surtout lors des conférences téléphoniques ! À deux adultes, cela reste possible, tout seul avec deux enfants en bas âge : impossible selon moi. Question efficacité, j’étais bien plus productif chez moi avec mes deux enfants qu’au bureau ! Et niveau transport, quel plaisir de devoir faire que dix pas pour arriver à son bureau (moins de fatigue, surtout quand tu as 1h30 de transport par jour) ! Aussi, je n’ai jamais mis autant en production de projets en télétravail qu’au bureau (la conjoncture a été un accélérateur) ! J’ai aussi pu passer plus de temps avec mes enfants car comme mon fils me dit toujours :  » Papa, pourquoi tu travailles tout le temps ? « . Eh oui, quand je ne travaille pas pour Artemys Normandie, je travaille pour moi : nombreux projets persos ou pour les autres : du travail associatif et même électoral (nouveauté 2020 !).

Ce qui t’a le plus manqué durant le confinement ?

Ce qui m’a le plus manqué était de ne plus pouvoir voir ma famille. Ensuite, c’était plus matériel qu’autre chose, donc à la limite, ce n’était pas trop grave en soi au vu de la situation. Étant un assoiffé de projets persos en tout genre et étant un gros bricoleur, ce qui m’a le plus manqué était d’avoir du matériel sous la main pour mener à bien mes projets. Heureusement pour moi, j’avais déjà un peu de stock sous la main pour bien m’occuper !

Comment as-tu été accompagné durant cette période par le groupe Artemys ?

Ma manager prenait périodiquement des nouvelles de moi, me demandais si j’allais bien et si mes conditions de travail en télétravail étaient satisfaisantes. On a pu ainsi échanger durant pas mal de minutes au téléphone et c’était bien sympa 😊 À refaire !

T’es-tu découvert des passions particulières ?

Des passions ? En ayant déjà une tonne, non je ne me suis pas mis à d’autres activités ! J’ai déjà des journées bien chargées, même en confinement avec le télétravail, mais peut-être, jouer un peu au jeu vidéo avec mon fils.

Cite-nous au choix ta musique, ta série, ton film, ton livre, ton plat, ton sport ou autres du confinement

En termes de musique, j’ai des goûts très hétéroclites et étant un mélomane, je suis en constante recherche de nouveaux styles, artistes, etc. Cela passe par de l’électro à du pop-rock, voire même de la musique classique. Depuis quelques mois, je suis sur « Lude » (Dj et guitariste français), « Petit Biscuit », The Avener, Ferder, Pomplamoose (groupe américain qui fait des reprises acoustiques de musiques connues), Hans Zimmer (compositeur de musique de film). Mes écoutes changent suivant mes humeurs et mes envies. Dans trois mois, ça sera peut-être autre chose. Concernant les séries, j’en regarde très rarement ! Je ne suis pas amateur de ce genre de programme et surtout n’ai pas assez de temps. Côté films, j’aime bien les films de science-fiction. J’en regardais plus avant le confinement que pendant alors que la période s’y prêtait bien !

Comment envisages-tu l’« après-confinement » ?

L’après-confirment reste tout de même compliqué dû aux distances sociales, aux incertitudes sur le virus, etc. On ne sait pas comment on doit se comporter suivant les lieux où on va (masque, pas masque ?), avec qui on est (famille, collègues de travail, etc.). La projection sur le court et moyen terme est très compliquée, notamment sur les congés d’été. En tout cas, les vacances 2020 n’auront pas la même saveur que celles des années antérieures. J’attends surtout de voir comment la situation va être en septembre lors de la reprise à plein régime du travail dans toute la France et en Europe. J’espère aussi que ce virus ne sera pas saisonnier, sinon, cela sera une vraie galère, que ce soit en termes professionnel que personnel.

Une citation, une pensée du jour ?

Alors ma citation va peut-être vous étonner mais je dirais :  » Sortez couvert, protégez-vous  » et j’ajouterai  » protégez les autres « . Cela fait penser à un autre slogan pour une autre maladie, mais n’ayant aucun traitement, ça reste la même chose 😊

Un grand merci à Arnaud d’avoir eu la gentillesse de prendre la parole !