Adrien

Adrien a rejoint les rangs d’Arcatem il y a un peu plus d’un an où il s’est bien intégré. En poste chez le  leader européen sur le marché des terminaux communicants, cet ingénieur Open Source a le sentiment de progresser techniquement.

Passionné d’informatique et de jeux vidéo, Adrien ne s’est pas tourné immédiatement vers l’Open Source. « J’avais quelques réticences au départ, être confronté à l’écran noir avec ces petites écritures blanches ne m’attirait pas trop à vrai dire ». Pourtant, c’est lui qui va prendre en main la partie Linux alors qu’il fait partie d’une petite équipe de six techniciens chez un hébergeur. Personne ne souhaitait s’y coller, tout le monde pensait que c’était compliqué.

Adrien accepte néanmoins de relever le challenge, encouragé par son supérieur qui lui donne quelques ficelles. « J’ai découvert toute une technologie et surtout une communauté d’acteurs qui place l’entraide et le partage au-dessus de tout ». Aujourd’hui il ne regrette pas une seconde cette orientation, car depuis, le marché de l’Open Source ne cesse de se développer et les clients sollicitent de plus en plus ces compétences. « On n’est plus considéré comme des « nerds », un peu marginaux dans notre coin ».

 

« J’ai accroché sur le discours d’Arcatem »

Dans son précédent emploi, au sein du groupe de services Cloud en Europe, Adrien est devenu au fil des mois, administrateur systèmes Linux niveau 2 et niveau 3. Et puis arrive le jour de l’appel, le fameux coup de fil « Allo c’est Arcatem ! ». Elodie, RH, lui vante alors les mérites de notre société. Et le feeling opère aussitôt. « En tant qu’ingénieur Open Source, j’étais souvent démarché, mais j’ai accroché sur le discours d’Arcatem et sur la proposition d’une mission exclusivement Open source. Quand Elodie et Marine m’ont parlé du contrat chez  le leader européen sur le marché des terminaux communicants à Rueil-Malmaison, ça a fait tilt. Je venais d’acheter un appartement à Rueil ». En arrivant chez ce client, il rejoint l’équipe d’Arcatémiens  en place. « J’apprends beaucoup à leurs contacts, et l’on m’oriente vers des formations courtes et enrichissantes proposées par un prestataire ».

 

Un capital sympathie indéniable

Au bout d’un an, notre consultant est ravi de son choix pour Arcatem, d’autant plus qu’il s’entend bien avec toute l’équipe. « Je sens qu’il y a des personnes qui aiment rigoler, c’est important pour moi. J’aime bien taquiner les collègues ». Adrien est également éminemment sympathique, il a le contact facile comme beaucoup de gens du Sud-Ouest.

  • PROXIMITÉ
  • PARTAGE
  • ESPRIT D’ÉQUIPE
  • EXPERTISE
  • ÉTHIQUE